garido_couv

Vis a Vis

28,00

La structure de VIS A VIS est simple: deux couvertures, qui ouvrent sur des poèmes en espagnol d’un côté et des poèmes en français de l’autre, et au milieu des images quasi-photographiques. En définitive, deux langues – romanes – en vis-à-vis, se côtoyant (bien qu’elles se tiennent à distance, on assiste à des phénomènes de contamination) et, entre elles – indiciel – du visible, un regard. Rafael Garido a publié un roman (Sarcophage, Inculte, 2017), quelques hybrides (Agonie, Actes Sud/Atelier de Visu, 2009, et Ice, Images en manœuvres, 2012, l’un et l’autre en collaboration avec Antoine d’Agata; Odysseia, AF, 2013, avec d’Agata et Bruno Le Dantec), traduit quelques livres du poète espagnol Leopoldo María Panero (Conjurations contre la vie, Fissile 2016, et Des choses détruites, Fissile, 2017, en collaboration avec Cédric Demangeot et Victor Martinez ; et Narcisse dans l’accord dernier des flûtes, L’Arachnoïde, 2017).

EncuadernaciónRústica
ISBN978-2-9550913-6-4
EAN9782955091364
Páginas288
EditorialZoème
Año2018
IdiomaCastellano, Francés

Sinopsis

La structure de VIS A VIS est simple: deux couvertures, qui ouvrent sur des poèmes en espagnol d’un côté et des poèmes en français de l’autre, et au milieu des images quasi-photographiques. En définitive, deux langues – romanes – en vis-à-vis, se côtoyant (bien qu’elles se tiennent à distance, on assiste à des phénomènes de contamination) et, entre elles – indiciel – du visible, un regard. Rafael Garido a publié un roman (Sarcophage, Inculte, 2017), quelques hybrides (Agonie, Actes Sud/Atelier de Visu, 2009, et Ice, Images en manœuvres, 2012, l’un et l’autre en collaboration avec Antoine d’Agata; Odysseia, AF, 2013, avec d’Agata et Bruno Le Dantec), traduit quelques livres du poète espagnol Leopoldo María Panero (Conjurations contre la vie, Fissile 2016, et Des choses détruites, Fissile, 2017, en collaboration avec Cédric Demangeot et Victor Martinez ; et Narcisse dans l’accord dernier des flûtes, L’Arachnoïde, 2017).

Pin It on Pinterest